Vitaliseur de Marion : le leader du cuit vapeur

Vitaliseur de Marion

 Le vitaliseur de marion : le leader du cuit vapeur

Nos grands-mères trouvaient très moderne la cuisson à la vapeur sous pression dans la célèbre cocotte minute qui hurlait lorsque la pression était trop forte. Puis l’idée d’une cuisine saine grâce à la vapeur douce a envahi les rayons des magasins spécialisés, offrant des appareils en plastique qui avaient tendance à donner le même résultat, c’est à dire un produit trop cuit et bien souvent dénaturé. C’était sans compter sur l’avènement d’une nouvelle cuisine à travers la naissance d’un objet cuisant, aujourd’hui, bien identifié : le vitaliseur de Marion. 

La naissance du vitaliseur de Marion

Ce trentenaire bénéficie des valeurs de son âge, la force de la jeunesse et la sagesse de l’expérience. Lorsque Marion Kaplan, élève du Dr Kousmine, crée le vitaliseur en 1985, en s’associant avec André Cocard qui avait conçu un cuit vapeur (le vap’ok), elle découvre l’intérêt de la cuisine vapeur. Mais cet appareil qui l’intéresse n’est pourtant pas abouti.

Démarre alors un long travail de recherche sur le nombre d’or et les ondes de forme. Elle fait évoluer cet outil en élargissant les trous du tamis mais aussi en étudiant la forme arrondie du couvercle. Un savant mène un calcul pour préciser le diamètre des trous, leur nombre et leur répartition en fonction du diamètre du tamis mais aussi la hauteur de la cuve et du couvercle. Pour réussir son projet, Marion Kaplan n’hésite pas à faire appel à une équipe de scientifiques.

tamis-couvercle-vitaliseur

Le leader du cuit vapeur

Le vitaliseur de Marion nous promet donc bien des choses. À commencer par une cuisson maximum à 95°C  au cœur des aliments contrairement à la cuisson traditionnelle supérieure à 100°C. La largeur et la répartition des trous offrent à la cuisson une régulation de la température homogène. Son système de vapeur ingénieux offre aux aliments le respect de leur structure. L’incurvation en dôme du couvercle conduit les retombées d’eau sur les côtés de l’appareil, évitant ainsi d’abîmer les aliments et rejetant par la même occasion une couche non négligeable de pesticide ainsi que les mauvaises graisses et toxines.

Des radiesthésistes ont testé le vitaliseur de Marion et ont conclu une augmentation vibratoire des aliments après la cuisson. Les végétaux ont davantage de vitalité et les viandes sont incroyablement fondantes. La cuisson à 95°C  garde vivant tous les éléments nutritifs (même les plus fragiles comme la vitamine C) contrairement à la cuisson supérieure à 100°C qui tue les vitamines et sels minéraux. Des grands chefs totalement conquis utilisent même le vitaliseur de Marion dans les cuisines de leurs restaurants.

legumes-vitaliseur

Extrait du magazine 95°

2 bonnes raisons d’opter pour le vitaliseur de Marion

Le gain de temps : le vitaliseur de Marion permet de tout cuire simultanément (bananes, poissons, brocolis,etc..) sans que les goûts se mélangent. Les temps de cuissons sont raccourcis par rapport à différentes techniques de cuissons Comptez environ 30 minutes pour un poulet entier cuit au vitaliseur.

Une cuisson saine : le vitaliseur de Marion augmente la vitalité des aliments et conserve leurs éléments nutritifs intacts (vitamines et minéraux). Il évacue les pesticides, les mauvaises graisses et les toxines des aliments. Il utilise une cuisson saine à la vapeur sans utiliser de matières grasses et s’adapte parfaitement dans le cadre d’un « régime » minceur.Le vitaliseur de Marion

 

About author View all posts Author website

Cédric Natural Training

Coach sportif, mon but consiste à vous faire atteindre vos objectifs en conciliant méthodologie d’entrainement et alimentation. Initié par Monsieur Gilles Lartigot, je revendique des valeurs saines en luttant contre les produits dopants, les produits industriels et les pesticides. L’alimentation que je préconise est dépourvu de lactose, de gluten et de produits chimiques.

Laissez un commentaire