fbpx

Étirement du brachial


Description des fonctions du muscle Brachial

Le Brachial (ou brachialis) est un muscle reliant le bras à l’avant-bras en suivant le trajet suivant : du tiers inférieur de l’humérus (face antérieure) à la tubérosité brachiale de l’ulna.

Ses fonctions sont la flexion du coude avec une légère rotation interne de l’avant-bras durant cette flexion.

L’utilisation d’une souris d’ordinateur, coude en permanence fléchi pourra induire fortement des triggers Points sur ce muscle, avec des douleurs à la base du pouce. Attention encore une fois, les geeks ! Ceci produira un raidissement de ce muscle et donc une forte difficulté à tendre complètement le coude (inhibition de l’anconé).

Zones de Trigger et d’implication

Les Triggers sont situés sur l’avant du bras, très proche des Triggers potentiels du biceps brachial, comme le montre le X de la photo.

Les douleurs se situent principalement à la base du pouce (fortement délocalisé). Au niveau du bras, il il y aura parfois des gênes. C’est cette localisation fortement délocalisée qui fera comprendre l’implication du Brachial au lieu du biceps dans les Triggers).

Étirement pour le muscle Brachial

Pour étirer ce muscle, il suffit de suivre le déroulé des vidéos ci-dessous.

Le premier étirement est manuel. Placez votre bras devant vous. Saisissez la main avec celle qui est libre (pour forcer une supination) et tendez le coude. Tout simplement.Mobility – Etirement brachial

Pour ajouter de la tension à l’étirement (ou reposer les extenseurs du coude si ceux-ci ont du mal à produire l’extension complète), placez votre coude sur un banc (à hauteur d’épaule). Attrapez une petite charge (2/3 kilos), faire une rotation externe de l’avant-bras (supination) et laissez faire la pesanteur.Mobility – Etirement brachial avec lest

Smash ou automassage du muscle Brachial

Pour smasher le muscle Brachial, veuillez suivre les vidéos ci-dessus.

Pour un trigger sur le Brachial, placez une petite balle dure (golf par exemple, mais lacrosse pourra faire l’affaire). Utilisez une sangle ou un élastique pour la maintenir sur le trigger. Une fois en place, faites faire (avec la main libre), des flexions. extensions passives du bras (avec pronation/supination).

La balle pourra être favorablement remplacée par un partenaire qui fait une pression sur le trigger point et qui vous manipulera l’avant-bras pour produire passivement ces flexion/extension/pronation/supination.Mobility – Smash brachial avec une balle

Rappel étirement

  • Étirez le muscle doucement (3-6 secondes pour atteindre la position). La position doit faire sentir l’étirement mais ne surtout pas être douloureuse.
  • Tenez la posture 6 à 12 secondes.
  • Relâchez à la même vitesse (3-6 secondes pour revenir).
  • Recommencez encore 1 ou 2 fois

Retour vers la page d’accueil des étirements pour les Triggers Points.

Il est bon de rappeler que nous sommes ici dans un objectif de prévention, d’application régulière et non pour soigner. Les Kinés et Ostéopathes sont les seuls qui pourront réellement soigner un problème lié à un trigger point. Nous, nous les utilisons à l’échauffement et au retour au calme en prévention !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.