fbpx

La qualité des oeufs : comment bien les choisir ?

La qualité des oeufs : comment bien les choisir ?

Le France est le premier producteur européen d’oeufs avec 15 milliards de pontes en 2015. Cela correspond en moyenne à une consommation annuelle de 220 oeufs par personne. De tels chiffres suscitent une question fondamentale : est-il possible de répondre à une telle demande en conservant une bonne qualité de production? Je vous explique dans cet article comment reconnaître la qualité des oeufs et comment bien les choisir. 

Les emballages : de la poudre aux yeux

Ne vous laissez pas séduire pas ces cartons d’emballages qui poussent à l’achat. On distingue beaucoup de pratiques commerciales trompeuses concernant des affirmations mensongères sur le mode d’élevage. Des illustrations en images qui montrent des poules en liberté entrain de picorer l’herbe du pré. Des mentions « extra frais » omniprésentes qui ne respectent pas les normes établies par la réglementation communautaire. Fuyez ces emballages et analysez directement le marquage de l’œuf !

Le marquage d’un œuf

Pour connaitre la réelle qualité d’un œuf, il faut analyser le marquage situé sur celui-ci. Depuis le 1er Janvier 2004, une traçabilité obligatoire renseigne le mode d’élevage, le pays de provenance, la date de consommation recommandée et (ou) la date de ponte de l’œuf. Un français sur deux ignore le contenu de ce marquage.

Comment lire le marquage d’un œuf ?

Comment lire le code d'un oeuf

Le mode d’élevage :

3 : oeufs de poules élevées en cages
2 : oeufs de poules élevées au sol
1 : oeufs de poules élevées en plein air
0 : oeufs de poules (agriculture biologique)

Date de consommation recommandée :

Deux mentions sont possibles : la date de consommation recommandée (DCR) ou la date de ponte (pondu le xx/xx)

Les oeufs se consomment pendant 28 jours après la ponte.
C’est à dire que la date de consommation recommandée correspondant au 28ème jours après la ponte.

Les oeufs sont considérés comme « extra frais » durant les 9 jours qui suivent la date de ponte. Au delà des 9 jours, ils sont considérés comme « frais ».Cycle d'un oeuf

Les modes d’élevages

3 : oeufs de poules élevées en cages : (69%)Les poules en cage

Les poules élevés en cage représentent 69% du mode d’élevage des poules pondeuses. Celles-ci vivent les unes sur les autres dans des cages, cloisonnées dans des bâtiments fermés dépourvus de lumière du jour. En normalité, une poule pond à son maximum au printemps et à l’été lorsque les journées sont les plus ensoleillées. Ici, afin que les poules soient le plus rentable possible, elles sont exposées à la lumière artificielle toute l’année, 16h par jour, pour reproduire l’été toute l’année.

– 16 poules/m²
– Aucune sortie en plein air
– Aucune lumière du jour (lumière artificielle uniquement)
– Alimentation avec pesticide et OGM
– Jaune d’œuf contenant un colorant de synthèse

2 : oeufs de poules élevées au sol : (6%) Les poules au sol

Les poules élevés au sol représentent 6% du mode d’élevage des poules pondeuses. Celles-ci ne sont pas en cages mais vivent très nombreuses dans des bâtiments fermés dépourvus de lumière du jour. Comme les poules en cages, elles sont exposées à la lumière artificielle toute l’année, 16h par jour afin d’augmenter la rentabilité.

– 9 poules/m²
– Aucune sortie en plein air

– Aucune lumière du jour (lumière artificielle uniquement)
– Alimentation avec pesticide et OGM
– Jaune d’œuf contenant un colorant de synthèse

1 : oeufs de poules élevées en plein air : (17%)Les poules en plein air

Les poules élevées en plein air représentent 17% du mode d’élevage des poules pondeuses. Celles-ci vivent dans des bâtiments permettant d’accéder à un espace en plein air à certaines heures de la journée. Malheureusement, certains terrains sont nus, sans arbres et sans verdures ce qui bloquent le comportement des poules (gratter le sol à la recherche de nourriture, se baigner dans la poussière pour nettoyer leurs plumes, etc..)

– Sortie en plein air
– Exposition à la lumière du jour
– 4m²/poule à l’extérieur du bâtiment
– 9 poules/m² à l’intérieur du bâtiment.
– Alimentation avec pesticide et OGM (sauf label rouge)
– Jaune d’œuf contenant un colorant de synthèse (sauf label rouge)

0 : oeufs de poules (agriculture biologique) : (8%) Les poules bio

Les oeufs de poules élevées en plein air issues de l’agriculture biologique représentent 8% du mode d’élevage des poules pondeuses. Celles-ci vivent dans des les mêmes conditions qu’une poule élevées en plein air avec une densité légèrement plus faible à l’intérieur du bâtiment. La principale différence réside dans l’alimentation. Les poules ont une alimentation provenant à 95 % de l’agriculture biologique, sans pesticide et sans OGM. Le jaune d’œuf ne contient pas de colorant de synthèse.

– Sortie en plein air

– Exposition à la lumière du jour
– 6 poules/m² à l’intérieur du bâtiment.
– 4 m²/poule à l’extérieur du bâtiment

– Alimentation sans pesticide et sans OGM
– Jaune d’œuf sans colorant de synthèse

Ce que mangent les poules d’élevage

Dans l’alimentation que l’on donne aux poules d’élevage, il y a principalement des céréales (maïs, blé, orge), des oléagineux (graines de colza et graines de tournesol) et des protéines (principalement du soja).

Outre les élevages « label rouge » et « bio », le soja que l’on donne aux poules est un soja génétiquement modifié importé du Brésil, d’Argentine et des Etats Unis. Ce soja est commercialement très intéressant car il vaut 25% moins chère qu’un soja sans OGM mais 100% plus néfaste pour notre santé.

Les céréales, les oléagineux et les protéines donnés aux poules sont remplis de pesticides sauf pour le « label rouge » et « bio ».

N’oubliez pas que l’alimentation des poules impacte directement sur la qualité des oeufs. Choisir les oeufs d’une poule qui mange des aliments remplis de pesticides et d’OGM, c’est choisir de négliger sa santé ! Sans parler du colorant E611G injecté dans le jaune d’œuf pour lui donner une couleur orangé. Heureusement, ces produits chimiques ne sont pas présent dans les oeufs « label rouge » et « bio ».

OGM dans les oeufs  Monsento

Cependant, je suis hésitant sur la qualité de ces derniers malgré l’absence de pesticides, d’OGM et de colorants de synthèse. Je ne partage pas l’idée de nourrir les poules essentiellement aux céréales et aux protéines de soja. Une poule bien nourrie mange de tout. Certes, elle aime manger des céréales mais elle aime aussi picorer l’herbe du pré et manger des vers. Malheureusement, à force de gavage aux céréales, les poules même « label rouge » et « bio » n’ont plus envie de sortir en plein air pour picorer. Résultat : très peu de poules sont nourries sainement avec une alimentation physiologique variée.
Graines de lin

Toutefois, il est possible de trouver des oeufs de qualité avec des poules bien nourries chez des petites exploitation agricole bio.

Il existe aussi des oeufs enrichies en oméga 3 grâce à une alimentation contenant des graines de lin. Ces oeufs ont été testé en  laboratoire et confirme une teneur en oméga 3 supérieur aux autres oeufs.

Aujourd’hui, le choix d’un œuf n’a rien d’anodin sur notre santé. 80 % des poules sont issues d’un mode d’élevage industriel intensif. Elles souffrent d’entassement et de stress. Enfermées dans des hangars, elles s’exposent uniquement à la lumière artificielle et mangent des aliments remplis de pesticides et d’OGM. Elles sont considérées comme des machine à pondre, et non, comme des êtres vivants. Les industriels répondent aux besoins des français en produisant toujours plus d’oeufs au profit d’une bonne qualité de production. Vous pouvez agir et refuser ce genre de commerce en achetant des oeufs de qualité. Pensez aux petites exploitations agricoles bio. Plus la demande de ces oeufs sera importante et plus les petits producteurs bio seront nombreux. Parlez en autour de vous, trop de gens ignorent comment reconnaître un œuf de qualité, il est temps d’informer tout le monde. 

Natural Training

Coach sportif, mon but consiste à vous faire atteindre vos objectifs en conciliant méthodologie d’entrainement et alimentation. Je revendique des valeurs saines dans la nutrition.

Une pensée sur “La qualité des oeufs : comment bien les choisir ?

  • 22 mai 2016 à 16 h 07 min
    Permalink

    Moi j’ai 2 poules l enclos fait 20m2 et qd je suis là je les fait sortir dans le jardin du coup elles ont 100m2 à 2! Elles ont bien des graines de lin mélangé aux autres graines et aussi des coquilles d huitres pour le calcium! 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.