fbpx

Étirement du coraco brachial


Description des fonctions du muscle Coraco Brachial

Le Coraco brachial (ou coraco brachialis) est un muscle reliant le bras à l’épaule en suivant le trajet suivant : du tiers supérieur de l’humérus (face antérieure) à la scapula (processus coracoïde, d’où son nom).

Ses fonctions sont la flexion du bras sur l’épaule avec une légère adduction. En gros, il va être fortement sollicité pour maintenir la position de Front Rack.

Ceci est très répétitif, mais lui aussi subit la posture du Geek par un raidissement de ses tissus. Un Coraco Brachial trop tendu va entraîner une moindre mobilité de l’épaule (rétropulsion du coude par exemple lors des Dips) et une Scapula très difficilement mobile réduisant l’implication du triceps brachial dans son rôle naturel de rétropulsion du bras (antagonisme du coraco) devenant progressivement inhibé.

Zones de Trigger et d’implication

Le Trigger est situé sur le pli avant de l’épaule comme le montre le X de la photo.

Les douleurs se situent principalement sur l’arrière du bras, de l’avant-bras et possiblement sur l’extérieur de l’épaule, pouvant tromper le diagnostique en pensant à un problème aux triceps, extenseurs de la main ou au deltoïde. Il s’agit d’un des muscles montrant une forte délocalisation de la douleur lorsqu’il est très tendu. Attention !

Étirement pour le muscle Coraco Brachial

Pour étirer ce muscle, il suffit de suivre le déroulé des vidéos ci-dessous.

Le premier étirement est simple et se rapproche beaucoup de l’étirement pour le biceps Brachial. A une nuance près : les bras sous écartés de plus de 45° du buste (et non dans le prolongement des épaules) et peu importe l’orientation des mains. Ainsi, couchez-vous sur un banc (sur le dos). Laissez vos bras tomber sur le côté (angle d’environ 45° avec le buste) et faites une légère rotation externe du bras. Possibilités d’utiliser de petites charges pour ajouter à la tension d’étirement.Mobility – Etirement coraco-brachial

Pour faire un étirement avec un élastique, suivez les indications suivantes : un élastique de tension moyenne placé autour de l’épaule et tendu en arrière pour bien maintenir l’épaule en position. De là, faites une rétropulsion du bras (coude relâché, pas tendu : ne travaillez pas sur le biceps !) puis finalisez l’étirement pas un léger écartement du bras par rapport au buste.

Smash ou automassage du muscle Coraco Brachial

Pour smasher le muscle Coraco Brachial, veuillez suivre les vidéos ci-dessus.

Pour un trigger sur le Coraco Brachial, le smash utilise le même positionnement initial que pour la portion antérieure du deltoïde. A savoir, placez-vous face à un support. Positionnez une balle de lacrosse sur le Trigger Point et appliquez-la sur le support pour bien fixer le point sensible. Dans cette position, attrapez avec l’autre main le bras à travailler. Faites-lui faire des flexions/rétropulsion du bras sur l’épaule, des adduction/abduction.

Rappel étirement

  • Étirez le muscle doucement (3-6 secondes pour atteindre la position). La position doit faire sentir l’étirement mais ne surtout pas être douloureuse.
  • Tenez la posture 6 à 12 secondes.
  • Relâchez à la même vitesse (3-6 secondes pour revenir).
  • Recommencez encore 1 ou 2 fois


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.